Le gouvernement adopte le projet sur la réforme des CRI

Le Conseil de gouvernement, réuni jeudi à Rabat, a adopté le projet sur la réforme des Centres régionaux d’investissement (CRI) et la création des commissions régionales unifiées d’investissement, qui vise à faire des CRI un acteur important dans la promotion et la facilitation de l’investissement et l’accompagnement du tissu entrepreneurial.

Ce projet de loi intervient dans le cadre de la mise en œuvre du projet de réforme des CRI, qui a été présenté par le chef du gouvernement au Roi Mohammed VI le 19 avril 2018, et de la continuité de l’application du contenu du message royal du 9 janvier 2002, au sujet de la gestion déconcentrée de l’investissement, considéré comme cadre de référence de l’action des CRI, a expliqué le ministre délégué chargé des Relations avec le Parlement et la Société civile, porte-parole du gouvernement, Mustapha El Khalfi, lors d’un point de presse à l’issue de la réunion hebdomadaire du Conseil du gouvernement.

Le projet adopté jeudi visant à attribuer aux CRI des rôles essentiels pour promouvoir l’investissement sur le plan régional, repose sur trois axes principaux qui ont vocation à impulser l’investissement et l’accompagnement des sociétés, particulièrement les petites et moyennes entreprises (PME).

Le projet de loi porte également sur la création d’une commission ministérielle de pilotage sous la présidence du Chef du gouvernement, chargée de piloter le projet de réforme des centres d’investissement et d’assurer le suivi de sa mise en œuvre, en statuant sur les recours et en examinant les propositions des CRI en matière de règlement des litiges et de simplification des procédures, a conclu M. El Khalfi, ajoutant qu’une commission interministérielle a été constituée dans le cadre de ce projet de loi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *