Aujjar: L’accès de la femme à la profession d’Adoul est un nouvel acquis pour le Maroc

Le ministre de la Justice, Mohamed Aujjar, a souligné, mercredi, à l’occasion de la réussite de 800 candidats au concours d’Adoul, dont 299 femmes pour la première fois au Maroc, qu’il s’agissait d’un nouvel acquis pour la femme qui accède ainsi à la profession d’adoul grâce à la vision du Roi Mohammed VI.

Les orientations du Souverain incitant à l’accès de la femme à la profession d’adoul ont jeté les bases d’un pilier des droits et de l’égalité du Maroc, au sein duquel la femme jouit, aux côtés de l’homme, de tous les droits garantis par la constitution, a affirmé M. Aujjar lors de la cérémonie organisée en l’honneur des candidats reçus au concours pour l’année 2018, dont plus de 37% de femmes pour la première fois dans le Royaume.

M. Aujjar a émis, à cette occasion, le souhait de voir les femmes adoul pleinement engagées dans leur profession, assurant leur noble mission qui consiste à dresser les actes, préserver les droits et établir les obligations.

Pour sa part, le directeur général de l’Institut supérieur de la magistrature, Abdelmajid Rhomija a souligné que l’accès des femmes à cette profession constitue un événement historique qui consacre les dispositions de la Constitution de 2011 et des lois en vigueur, ainsi que les choix démocratiques du Royaume, particulièrement en matière de promotion des droits de la femme et de lutte contre toutes formes de discrimination à son égard.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *