Provinces du Sud: Le Comité de pilotage satisfait de l’avancement du programme de développement

Le Comité de pilotage du programme de développement des provinces du Sud qui a tenu, mercredi à Rabat, une réunion consacrée au suivi des projets inscrits dans le cadre de ce programme, s’est dit satisfait des taux “très importants” de réalisation des différents projets.

Au cours de cette réunion présidée par le ministre de l’Intérieur, Abdelouafi Laftit, le président de la région Dakhla-Oued Eddahab, Ynja Khattat, a indiqué que le bilan de la mise en œuvre des projets de développement inscrits dans le programme intégré était positif, avec un taux “très important” en termes de réalisation et de mobilisation des ressources.

Dans une déclaration à la presse à l’issue de cette réunion, Ynja Khattat s’est réjoui du rythme de réalisation des principaux projets intégrés dans la région, précisant que les projets routiers et ceux de raccordement de la ville de Dakhla au réseau électrique national ont connu également un rythme important de réalisation.

Il a aussi noté l’achèvement prochainement du projet de dessalement de l’eau de mer qui permettra l’irrigation de 5.000 hectares, affirmant que ce projet aura un impact positif sur les jeunes et l’investissement dans la région.

Pour sa part, Sidi Hamdi Ould Errachid, président de la région Laâyoune-Sakia El Hamra, a précisé que le taux d’avancement des projets est d’environ 48%, saluant le niveau des engagements financiers des départements gouvernementaux concernés et du partenariat entre les différents intervenants.

Le niveau de réalisation avance selon les délais fixés, ce qui profitera amplement à la région, a-t-il poursuivi.

Quant aux engagements pris par le département de l’Eau, ils sont tous en cours de réalisation et couvrent des projets de protection contre les inondations et des installations hydrauliques de différentes capacités (petite, moyenne et grande) avec un taux de réalisation d’environ 100%, a de son côté, indiqué la Secrétaire d’Etat chargée de l’Eau, Charafat Afailal.

Le ministre de la Culture et de la communication, Mohamed El Aaraj, a relevé, quant à lui, des “taux importants” de mise en œuvre du programme tracé, notant le lancement d’appels  d’offres relatifs au programme de développement, notamment en ce qui concerne les centres culturels.

La réunion s’est déroulée en présence de ministres, de représentants des départements concernés, des organismes et des instances et établissements publics et des entreprises contributrices.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *