Mondial 2026: Le Maroc étonné de l’attitude inamicale de l’Arabie Saoudite

Au Maroc, c’est l’étonnement qui prévaut après l’attitude de l’Arabie Saoudite qui a mené campagne contre la candidature marocaine pour l’organisation de la coupe du monde 2026.

Si le Maroc a fait preuve de fair-play et salué la victoire de la candidature du trio nord-américain, il estime toutefois que l’attitude inamicale de l’Arabie Saoudite est incompréhensible.

Dans la rue, les Marocains estimaient qu’ils étaient en droit de s’attendre à un soutien fort des pays arabes, à leur tête l’Arabie Saoudite, pour l’accueil de cet événement footballistique planétaire en terre arabe et musulmane.

Les voix de plusieurs pays asiatiques sont ainsi allées en faveur de la candidature du trio USA-Canada-Mexique sous la pression des saoudiens, à l’opposé de la mobilisation qui s’était dégagée auparavant parmi les pays arabes et musulmans en faveur de la candidature marocaine.

Après avoir soutenu publiquement la candidature nord-américaine, le président de la fédération saoudienne de football, Turki Al-Sheikh, a enchaîné jusqu’au dernier moment, à Moscou même, les rencontres avec des fédérations arabes et asiatiques, dont les voix auraient pu aller en faveur du Maroc.

Cette attitude de Riyad est d’autant plus étonnante que le Maroc et l’Arabie sont traditionnellement très proches. Alliés de toujours, les deux pays voient pourtant leurs relations mises à l’épreuve par cet événement sportif de portée mondiale, dont les enjeux pour le Maroc étaient considérables.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *