ONCF: Acquisition de 30 locomotives électriques chez Alstom

L’Office national des chemins de fer vient d’attribuer à la société française Alstom un contrat pour la fabrication et la fourniture de 30 locomotives électriques « nouvelle génération » pour environ 1,4 milliard de dirhams afin de renforcer le parc du matériel Voyageurs de l’ONCF.

L’attribution de ce contrat fait suite à l’appel d’offres international que l’Office des chemins de fer avait lancé pour l’acquisition, dans le cadre de sa stratégie de développement du transport ferroviaire, rappelle jeudi l’ONCF dans un communiqué.

Le contrat, couvrant le matériel, les pièces de rechange et les pièces parc, est financé en totalité par l’Etat Français, grâce à un prêt d’une maturité de 40 ans, avec une période de grâce de 10 ans et un taux d’intérêt de 0,0016%, précise l’ONCF.

Ces locomotives de dernière génération, conformes aux normes et standards de l’Union internationale des chemins de fer (UIC) seront conçues selon des caractéristiques et spécificités ultramodernes : informatique embarquée, assistance à la conduite, redondance du système de contrôle et de sécurité. Elles seront aptes à une vitesse maximale de 180 km/h pour une exploitation à 160 km/h.

Cette opération est la 1ère d’une série d’acquisitions progressives programmées du matériel roulant, comportant notamment des trains automoteurs pour le transport des voyageurs, des wagons pour l’acheminement de marchandises ainsi que des locomotives,  ajoute la communiqué.

Pour l’Office, ces acquisitions constituent une suite logique des grands projets d’infrastructure en cours d’achèvement à travers le réseau ferré national, faisant de celui-ci un vaste chantier de Tanger à Marrakech (doublement complet entre Casablanca et Marrakech, renforcement de la capacité de l’axe porteur Kénitra-Casablanca remaniement du carrefour de Casablanca) en plus de la ligne à grande vitesse Tanger – Casablanca.

Par l’acquisition de ces nouvelles locomotives, l’ONCF entend accompagner une demande de mobilité par train sans cesse croissante, moderniser et renforcer le parc matériel roulant et accroître l’offre de transport des voyageurs grandes lignes.

 

Ces locomotives seront également appelées à assurer la correspondance avec les trains à grande vitesse sur les axes très sollicités:  Casablanca – Fès et Casablanca – Marrakech, en offrant des produits et services à haute prestation, conclut le communiqué.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *