PJD: Comment le secrétariat général a mis fin aux espoirs de Benkirane

Après le conseil national du PJD, le secrétariat général du parti islamiste a tranché, ce week-end, sur la question du 3e mandat, mettant définitivement fin aux espoirs des fidèles de Benkirane de porter l’affaire de sa reconduction devant le congrès du parti en fin de semaine.

Les partisans de Benkirane ne s’étaient pas avoués vaincus après la décision du conseil national (le parlement du parti). Jusqu’à la dernière minute, ils ont tablé sur la pression médiatique pour soumettre devant le congrès l’amendement du fameux article 16 des statuts du parti.

Mais à l’issue de sa réunion de samedi 2 décembre, le secrétariat général a décidé de mettre fin aux doutes suscités par la vaste campagne déclenchée sur les réseaux sociaux en faveur du 3ème mandat pour Benkirane.

Dans un communiqué signé par Slimane El Amrani, le secrétaire général-adjoint du PJD, l’instance exécutive du parti, a tranché une fois pour toutes, affirmant que l’ordre du jour soumis au congrès est du ressort exclusif du conseil national.

Les opposants au 3è mandat, parmi lesquels figurent des poids lourds du parti, dont le chef du gouvernement Saâd Eddine El Othmani, et le ministre Mustapha Ramid, ont tout de même veillé à sauver la face de leurs adversaires. Dans le communiqué, le secrétariat général a réservé un long passage aux « réalisations accomplies par le parti » sous la conduite de Benkirane.

Il a de même mis en avant le « rôle distingué » de ce dernier au cours de ses deux mandats à la tête du PJD. Une manière de dire que deux mandats ça suffit et qu’un troisième serait vraiment de trop…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *