Ecoles: Les autorités réagissent énergiquement contre les élèves violents

L’arrestation coup sur coup de l’élève qui a agressé son professeur le 31 octobre à Ouarzazate, et d’un autre élève de 20 ans, mardi à Sidi Bennour pour des motifs similaires, montrent que les autorités sont déterminées à réagir vigoureusement contre les élèves déchaînés.

Ainsi l’élève auteur de l’agression contre son professeur à Ouarzazate et dont la vidéo à fait le tour des réseaux sociaux, a été placé en détention dans le pavillon des mineurs. Il est poursuivi pour « atteinte à un fonctionnaire dans l’exercice de ses fonctions et violence physique à son encontre ».

A Sidi Bennour, la police a arrêté un autre élève de 20 ans pour son implication présumée dans une affaire de coups et blessures à l’arme blanche contre le directeur d’une école.

Dans un communiqué, la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) indique que les données préliminaires de l’enquête révèlent que l’élève a agressé physiquement le directeur de cet établissement scolaire à l’aide d’un tournevis, lui causant des blessures nécessitant un arrêt temporaire de travail de 20 jours.

Le jeune homme a agi ainsi après avoir refusé d’obéir aux orientations du cadre pédagogique, précise le communiqué.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *