Maroc: Réussite de la mise en orbite du Satellite Mohammed VI-A

Le satellite d’observation marocain a été mis en orbite avec succès dans la nuit de mardi à mercredi, 55 mn après le décollage du lanceur Vega à exactement 01h42mn31s (heure marocaine), depuis la base de Kourou, en Guyane française.

Avec ce satellite, baptisé Mohammed VI-A, le Maroc rejoint le cercle fermé des pays disposant d’un satellite et se positionnant dans la maîtrise de la technologie spatiale en Afrique. Le satellite d’observation de la Terre a été mis en orbite par Arianespace pour un coût de près de 600 millions d’euros.

Piloté depuis le Maroc, le satellite permettra au Royaume de disposer d’un système d’imagerie spatiale de haute technologie, appelé à jouer un rôle capital dans le développement des stratégies économiques et sociales, particulièrement dans le domaine agricole.

Disposant des technologies les plus avancées en matière d’observation spatiale, le Satellite Mohammed VI – A offre aussi des applications environnementales de nature à consolider la stratégie écologique défendue par le Maroc.

Une stratégie qui porte sur la gestion des ressources forestières et pastorales, la prospection des eaux souterraines et la surveillance des eaux de surface, le contrôle des constructions, ainsi qu’une panoplie d’usages civiles.

L’observation satellitaire permettra également au Maroc une plus grande maîtrise des opérations cartographiques et cadastrales, le suivi des activités agricoles, la prévention et à la gestion des catastrophes naturelles, de la désertification et le suivi des évolutions environnementales.

Le satellite Mohammed VI-A sera suivi par la mise en orbite d’un deuxième satellite en 2018. Les deux engins fonctionneront en binôme pour assurer également la surveillance des infrastructures routières, des réseaux de transport et des côtes marocaines, longeant sur 3500 km le littoral Atlantique et méditerranéen.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *