Pas de changement de majorité pour El Othmani

Le chef du gouvernement, Saad Eddine El Othmani, a entamé les premiers contacts avec le Mouvement populaire (MP) et le Parti du Progrès et du Socialisme (PPS), démentant ainsi les conjectures laissant penser qu’une nouvelle majorité allait voir le jour après la décision royale de remercier quatre ministres.
« Conformément au communiqué du Cabinet Royal, en vertu duquel le chef du gouvernement a été chargé de soumettre des propositions de nomination de nouveaux responsables dans les postes vacants, les premiers contacts ont été effectivement entamés avec Mohand Laenser, secrétaire général du MP et Nabil Benabdellah, secrétaire général du PPS, auxquels il a été demandé de proposer des noms de nouveaux ministres », a indiqué El Othmani dans une déclaration publiée, dimanche, sur le site web du Parti Justice et Développement (PJD).
Le chef du gouvernement a dit attendre les propositions de nouveaux responsables parmi les deux partis, alors que ces derniers doivent d’abord réunir leurs instances décisionnelles.
Si la décision du bureau politique du MP ne devrait pas porter de surprise, en revanche le regards se tournent vers le PPS qui réunira son comité central le 4 novembre, au milieu de supputations sur une éventuelle sortie du gouvernement et le remplacement du parti du Livre par l’Istiqlal.
En tout cas, le décret de nomination des ministres et secrétaires d’État qui assureront l’intérim de ceux démis de leurs fonctions est en cours d’élaboration, dans un souci de garantir la continuité du service public et de l’action gouvernementale, a assuré le chef du gouvernement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *