Réforme de l’administration: les mesures phares de Benabdelkader

Le discours royal très critique sur les contre-performances de l’administration fait bouger le ministre délégué chargé de la Réforme de l’Administration et de la Fonction publique, Mohamed Benabdelkader, dont le département s’apprête à mettre en place de nouvelles mesures, dont un système basé sur le concept de « la fonction » au lieu du « grade ».

Intervenant, mercredi à Rabat, lors d’une conférence de presse consacrée à la présentation  de ces mesures, Benabdelkader a affirmé que son département a procédé à la mise en place d’une commission ad hoc. Celle-ci est chargée de proposer une approche pour remédier aux défaillances de l’administration et de la fonction publique. L’objectif étant l’instauration d’une administration efficace, compétente et rentable.

Le recrutement par contrat dans la fonction publique est l’une des mesures préconisées afin de consacrer la gestion par objectifs et performances. Pour le ministre, la rationalisation du système de recrutement, à travers la professionnalisation de l’organisation des concours et l’élaboration d’un référentiel des emplois et des compétences, en plus de la lutte contre l’absentéisme sont autant de démarches destinées à améliorer les performances de l’administration.

Il a, par ailleurs, signalé que la commission interministérielle pour la réforme de l’administration révisera les procédures de nomination aux fonctions supérieures et aux postes de responsabilité. Cela permettra de respecter les critères du mérite et de la compétence et de consacrer les principes d’évaluation, de responsabilisation et de reddition des comptes. Une attention particulière sera accordée à la déontologie au sein de la fonction publique, étant donné qu’elle est le pilier de chaque réforme, a insisté le ministre.

La commission interministérielle pour la réforme de l’administration a été créée suite à la tenue du Conseil des ministres, le 3 août, pour veiller à la mise en œuvre du chantier de la réforme de l’administration publique, en renforçant les outils de la bonne gouvernance et de l’efficacité et en œuvrant pour assurer la qualité des services.

(avec MAP)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *