La Police enquête toujours sur le meurtre du photo-journaliste Hassan Shimi

La famille de Hassan Shimi et ses collègues de la MAP sont encore sous le choc de l’assassinat du journaliste photographe, dont le corps a été retrouvé mercredi soir,à son domicile à Témara, attaché à une chaise et portant des traces de violence.

Aussitôt informés, les services de la police judiciaire et scientifique s’étaient rendus sur les lieux. Ils tentent toujours d’élucider les circonstances du meurtre mystérieux de ce paisible quinquagénaire.

En effet de son vivant, Hassan Shimi était connu pour sa politesse et sa grande courtoisie avec tous ceux qui l’ont fréquenté, ou même avec ceux qui ont échangé avec lui un simple bonjour.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *