Gouvernement: El Othmani reprend langue avec les syndicats

Après la présentation mercredi par le Chef du gouvernement Saadeddine El Otmani de la déclaration gouvernementale à l’empreinte sociale évidente, les deux Chambres du Parlement entamera le débat à partir de la semaine prochaine, avant de passer au vote d’investiture.

La Chambre des Représentants se réunira ainsi le lundi 24 avril et la Chambre des Conseillers, le lendemain, mardi 25 avril. Le programme est consensuel et El Othmani ne devrait pas trop s’inquiéter de l’issue du vote au Parlement. Ceci, en dépit des critiques adressées au chef du gouvernement dans son propre parti par les partisans aigris de son prédécesseur, Abdelilah Benkirane.

Saadeddine El Otmani a promis de poursuivre les réformes et le volet social constitue un pilier de son programme gouvernemental. L’emploi, l’enseignement, la santé sont autant de priorités, à côté de l’amélioration de la gouvernance.

Autre point sur lequel a insisté le chef du gouvernement, les ponts du dialogue qu’il compte rétablir avec les syndicats. Il les a qualifiés de « partenaires » et annoncé une rencontre, la semaine prochaine, avec les centrales syndicales les plus représentatives.

Les subventions aux produits de large consommation est l’autre priorité sur laquelle était attendu Saadeddine El Otmani, qui a confirmé la poursuite de la décompensation.

Après la levée des subventions sur les produits pétroliers sous le gouvernement Benkirane, les trois produits qui restent concernés sont le sucre, le gaz butane et la farine. Mais si le principe est acquis, aucun calendrier ni aucune modalité de mise en œuvre ne sont encore fixés.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *