Jordanie- Sommet: Les pays arabes cherchent à avoir une prise sur les conflits de la région

Le 28ème sommet arabe s’est ouvert mercredi dans une station balnéaire sur la Mer Morte, à quelque 50 kilomètres d’ Amman, en présence de plusieurs chefs d’État pour une rencontre qui cherche à conjurer le sort des précédentes éditions et à marquer enfin les nombreux conflits de la région d’une improbable empreinte arabe.

Outre les chefs d’État arabes qui ont fait le déplacement, de hauts responsables d’organisations internationales et régionales sont également présents dans la capitale jordanienne.    en tête desquels le secrétaire général de l’ONU, Anotonio Guterres.

L’élément de nature à faire de ce sommet un rendez-vous marquant dans la longue et fastidieuse histoire de la Ligue arabe, est la volonté affichée par plusieurs capitales arabes de reprendre en main les crises actuelles dans la région.

A commencer par la crise syrienne, où les pays voisins se rendent enfin compte que la solution militaire est une illusion. Les efforts devraient donc se focaliser sur la solution politique, la seule issue valable.

La crise au Yémen est également à l’ordre du jour, alors que le retour à la légalité est toujours pendant, au milieu d’une crise humanitaire qui plane sur le pays.

Quant au Maghreb, le chaos politique et sécuritaire en Libye devrait également être abordé, au moment où les appétits des puissances étrangères s’aiguisent chaque jour davantage.

Ces foyers de tension ne font pas oublier la question palestinienne qui reste au centre des préoccupations. Ceci, au moment où le premier ministre israélien Netanyahu, surchauffé par les promesses du président américain Donald Trump, cherche à intensifier sa politique de colonisation.

Enfin, la lutte contre le terrorisme sera l’un des sujets essentiels à l’ordre du jour, au moment où de nombreux pays arabes sont confrontés à une vague sans précédent de l’extrémisme islamiste armé.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *