Les émissaires du Roi continuent de sillonner les capitales Ouest-africaines

Les émissaires du Roi Mohammed VI continuent de sillonner les capitales d’Afrique de l’Ouest, porteurs de messages du souverain aux chefs d’État de ces pays, dans le cadre d’une intense campagne diplomatique qui  accompagne la volonté du Maroc d’intégrer la Communauté économique des Etats d’Afrique de l’Ouest (CEDEAO).

Nasser Bourita, le ministre délégué aux Affaires Etrangères et à la coopération a ainsi été reçu, vendredi à Accra, par le président du Ghana, Nana Akufo-Addo, auquel il a remis un message écrit du souverain.

En début de semaine, Nasser Bourita avait été reçu le 20 mars par le président du Mali, puis le 23 par le chef d’Etat du Nigeria, toujours porteur de messages du souverain.

Le 23 mars, c’est Mohamed Yassine Mansouri, le patron de la DGED, qui a été reçu par le président du Burkina Faso, Roch Marc Christian Kaboré. D’après l’agence officielle d’information burkinabè (AIB), le responsable de la Direction Générale des Etudes et de la Documentation a remis un message royal au président Kaboré.

De son côté, le chef de la diplomatie marocaine, Salaheddine Mezouar avait remis, samedi dernier, un message du Roi Mohammed VI au président sénégalais, Macky Sall. Il s’était ensuite rendu en Guinée Bissau, puis au Niger où il a remis un message royal au Président Mahamadou Issoufou.

Ainsi moins de deux mois après son retour à l’Union Africaine qui a été acté fin janvier lors du sommet d’Addis-Abeba, le Maroc entend compléter son positionnement africain en intégrant la CEDEAO, une organisation sous régionale composée de 15 pays d’Afrique de l’ouest et représentant un marché de plus de 300 millions d’habitants.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *