France: Après le Goncourt, Leila Slimani Officier des Arts et des Lettres

Leila Slimani est une romancière comblée. Quelques mois après avoir obtenu le prestigieux Prix Goncourt pour l’année 2016, la jeune écrivaine franco-marocaine a reçu, jeudi à Paris, les insignes d’Officier des Arts et des Lettres.

C’est la ministre française de la culture, Audrey Azoulay, qui a remis la distinction à la romancière et ce, en présence des ministres marocains de la culture et de l’Education nationale, et de l’ambassadeur du Maroc en France.

Audrey azoulay a donné une réception à l’occasion de la 37ème édition du Salon du Livre de Paris où le Maroc est l’invité d’honneur, une première pour un pays arabe et africain. La réception a été suivie de la remise des insignes d’Officier des Arts et des Lettres à Leïla Slimani, Prix Goncourt pour son roman « Chanson douce ».

L’Ordre des Arts et des lettres est une décoration honorifique de l’Etat français destinée à récompenser « les personnes qui se sont distinguées par leur création dans le domaine artistique ou littéraire ou par la contribution qu’elles ont apportée au rayonnement des arts et des lettres en France et dans le monde.»

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *