Niger: Le président Issoufou favorable à l’intégration du Maroc à la CEDEAO

Le président du Niger, Mahamadou Issoufou, est favorable à l’intégration du Maroc au sein de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest, a affirmé le ministre des affaires étrangères et de la coopération, Salaheddine Mezouar qui a remis, lundi à Niamey, un message du Roi Mohammed VI au chef de l’État nigérien relatif à la demande d’intégration du Maroc au sein de la CEDEAO.

Le président Issoufou considère que la CEDEAO est « un espace naturel pour le Maroc compte tenu des liens historiques et d’amitié entretenus par le Royaume avec les pays de la région, mais aussi eu égard aux initiatives et actions entreprises par SM le Roi et par le Maroc au profit de cet espace ».

L’intégration du Maroc au sein de la famille de la CEDEAO aura une importante valeur ajoutée sur l’intégration économique et le renforcement de la sécurité et de la stabilité, ainsi que sur le développement humain de la région, a-t-il ajouté. Cette intégration permettra, également, d’accompagner les projets et programmes de développement et contribuera à lever les multiples défis de développement dans la région, a-t-il noté.

Le président nigérien qui a réitéré son entier soutien au Roi Mohammed VI, a tenu à cette occasion, à saluer l’action et l’engagement actif du souverain au profit du développement et de la stabilité de l’Afrique en général et de la région en particulier.

Au cours de cette entrevue, Salaheddine Mezouar  a également abordé avec le président Issoufou la mission qui a été confiée au chef de l’Etat nigérien par ses pairs, lors du Sommet africain de l’action présidé par le souverain, et relative au développement durable et à la lutte contre les changements climatiques dans le Sahel.

« Nous avons évoqué avec le président Issoufou l’état d’avancement des travaux de cette commission et nous avons convenus de passer, en juin prochain, à la phase de finalisation après validation », a précisé Salaheddine Mezouar.

Des questions se rapportant au Lac du Tchad et au Niger, ont été également au menu de l’entrevue, qui a abordé les programmes de développement économique et les projets de nature notamment à faire reculer la désertification, et permettre le développement d’activités génératrices de revenus pour les populations locales, ainsi que le développement des énergies propres et le renforcement des échanges entre les différents pays de la région, a souligné M. Mezouar.

L’entrevue intervient dans le cadre d’une tournée du ministre des affaires étrangères et de la coopération qui s’est déjà rendu au Sénégal et en Guinée Bissau.

(avec MAP)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *