Affaire Soumaya Benkirane: le chef du gouvernement serait-il pris de remords ?

Benkirane commence à douter. Après le tollé provoqué par la réussite de sa fille à un concours de recrutement au Secrétariat général du gouvernement, le chef de l’exécutif aurait regretté d’avoir laissé sa fille postuler à ce poste, le mettant dans l’embarras, d’après certaines indiscrétions.

fille-benkiranePlusieurs voix se sont élevées sur les médias sociaux pour défendre le droit de Soumaya Benkirane de postuler à un concours comme tout autre citoyen marocain. Certains sympathisants du PJD sont même allés jusqu’à rappeler que la fille du chef de gouvernement avait échoué auparavant dans d’autres concours de la fonction publique.

Cela n’a pourtant pas réduit la pression exercée sur la famille Benkirane, à cause des milliers de commentaires négatifs qui circulent sur le net. Et le fait que la fille du chef du gouvernement ait été admise au concours en compagnie de trois autres membres du Mouvement unicité et réforme (MUR, l’arrière-boutique religieuse du PJD), n’arrange rien à l’affaire.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *