Mawazine: week-end éclectique à Rabat sous les musiques du monde

mawazinePour sa 15ème édition, Mawazine a brillé ce week-end par d’impressionnants spectacles donnés sur les diverses scènes de Rabat et qui ont connu une grande affluence.

En plus du public de Rabat, de nombreux passionnés de bonne musique font le déplacement. De Casablanca, Mohammedia, Kénitra et d’autres villes, les amateurs du grand spectacle arrivent chaque après-midi. Un engouement qui a poussé l’ONCF à adapter les horaires des trains entre la capitale et l’axe Casablanca – Kénitra.

L’Office des chemins de fer rend ainsi un grand service aux jeunes et aux moins jeunes, qui rallient la capitale en vagues successives dès l’après-midi. Ils n’en repartent que très tard dans la soirée après la fin des concerts.

Samedi soir, la star australienne Iggy Azalea a fait sensation
à l’OLM Souissi, succédant à Chris Brown qui avait enflammé la même scène, la veille en ouverture du prestigieux festival.

De son côté, Diana Haddad, la princesse de la chanson arabe, a fait vibrer le public de la scène Nahda, vendredi soir, jour d’ouverture du 15ème Mawazine musiques du monde.

Les autres scènes, de Salé, du Bouregreg, le Théâtre Mohammed V et la scène du Chellah n’ont pas moins brillé avec les prestations de légendes vivantes comme Marcus Miller, Kadim Sahir, Rokia Traoré, Alireza Ghorbani…

Le spectacle se poursuit jusqu’au 28 mai avec un programme toujours plus varié.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *